Vente aux enchères d’œuvres d’art

œuvres d'art

Le marché des objets rares et de collection, est en grande partie tributaire des ventes privées aux enchères. Lieux d’échanges, elles permettent de mettre en relation acheteurs et vendeurs en évitant les risques de la transaction de particulier à particulier. Ici, le prix de vente minimal est fixé par des experts et le coût final par l’acheteur. C’est donc un moyen intéressant de vivre sa passion et de s’offrir certaines pièces que l’on a admirées toute sa vie. De plus, contrairement à ce que l’on imagine, ce n’est pas un type d’évènement fermé, destiné uniquement à une élite. Au contraire, elles rassemblent passionnés et investisseurs à la recherche de bonnes affaires. Mais, pour y participer, Il faut tout de même en connaître le mode de fonctionnement et les codes.

Comment fonctionne le marché de l’art ?

La valeur commerciale d’une œuvre sur le marché de l’art est fixée selon 3 critères :

  • L’importance historique et culturelle de l’œuvre, fixée par les historiens de l’art
  • Son importance dans la production d’un artiste, dans l’influence d’un mouvement, fixée par les galeristes, musées…
  • La cote de l’œuvre en question, de son artiste sur le marché actuel de l’art, fixée par les investisseurs à la recherche de « placements » intéressants

C’est donc un milieu où il est difficile de tirer son épingle du jeu sans s’entourer de professionnels sérieux et expérimentés. Alors, que ce soit pour proposer un objet à la vente ou le faire seulement expertiser, il vaut mieux faire appel à des structures reconnues dans le domaine de la vente aux enchères.

Comment vendre ou acheter ses objets d’art ?

Il existe plusieurs moyens de vendre ou d’acheter des objets de collection ou d’art. Le plus simple reste la transaction de particulier à particulier. Ce procédé n’est cependant pas sans risque pour les deux parties puisqu’il suppose l’absence de tout intermédiaire. Lorsque l’on est acheteur, il faut, au préalable, s’assurer de l’authenticité de l’objet. Quand on est vendeur, connaître sa valeur sur le marché. Des compétences difficiles à acquérir quand on n’est pas un professionnel de ce marché. On peut donc aussi choisir la transaction sécurisée via une vente privée, aux enchères ou non. Dans les deux cas, un pourcentage des bénéfices est reversé à la société intermédiaire. Un manque à gagner, certes, mais avec la possibilité de bénéficier d’une prise en charge complète, de l’expertise à l’opération de vente.

Le principe de la vente aux enchères d’objets d’art

Le processus d’enchères se découpe en plusieurs étapes. L’objet soumis à la vente est tout d’abord expertisé. Des spécialistes analysent sa valeur en fonction de la nature de l’œuvre, de son entretien… Toutes les informations le concernant sont ensuite transmises au public. Les potentiels acheteurs sont alors encouragés à l’examiner pour être certain qu’il corresponde à leurs attentes. Ensuite, les enchères commencent. Elles peuvent se dérouler en ligne ou en présentiel. L’acquéreur doit adresser un ordre d’achat à la société de vente dans les 24 heurs suivant la transaction, puis la somme est réglée au possesseur initial (moins les frais de vente). Amateurs d’art d’Asie, d’Afrique, d’Europe, d’objets de collection… Il existe des enchères privées pour tous les types d’objets de valeur. Il faut seulement se tenir au courant des dernières lots mis à disposition des acheteurs et de faire son choix parmi les différentes pièces.